Le rêve précède toujours la réalité.

2012-10-01 – La Table de concertation – Vif espoir

Le 27 mars dernier, MursMurs publiait une nouvelle qui a fait passablement de bruit en ville. Le Vieux-Québec perd sa population depuis une dizaine d’années. Surtout depuis cinq ans, on a perdu presque 10%. Petit choc, quand même.

Ça a déclenché une réaction à l’Hôtel-de-Ville. De fait, ça a simplement démarré la réaction normale et attendue de l’administration municipale aux travaux des États généraux du Vieux-Québec. On vient en quelque sorte d’entrer dans la Phase IV, la phase finale de États généraux. Très bien.

Premier pas, la Ville a mis sur pied une Table de concertation regroupant les principaux acteurs du Vieux-Québec, dont le CCVQ et le CQ, bien évidemment. Vous serez très intéressés par la lecture du sommaire exécutif la décrivant, objectifs et composition.

À ce jour, deux réunions ont été tenues. L’objectif de la Table : dresser un plan d’action pour établir des consensus sur les orientations, les interventions et les actions à mettre en œuvre pour un développement équilibré du Vieux-Québec.

Première action à poser : identifier les incitatifs et les dissuasifs à la résidence dans les quartiers centraux en général, dans le Vieux-Québec en particulier et identifier puis balayer les mythes à cet égard. Il s’agit de frapper sur les bons clous.

Les acteurs de la Table sont convenus de conserver la discrétion quant à leurs travaux. Il y aura communication en temps opportun, un de ces jours…

Mais il n’est pas indiscret de dire que tout va bien à cette Table, conduite adroitement par la conseillère Julie Lemieux, et que tous les espoirs sont permis.

Il faut souligner que la lente désertion du centre-ville est un phénomène généralisé en Amérique du Nord. Soixante ans d’une culture urbanistique initiée dans la foulée de la seconde guerre mondiale ont profondément changé la nature de la ville nord-américaine. On convient maintenant un peu partout qu’il faut infléchir la trajectoire. Mais c’est une évolution qui, elle aussi, va prendre 60 ans à se déployer.

La Table est là pour réfléchir sur le comment de cette évolution. Troisième réunion, 18 octobre.

Retour à la page d’accueil

 
© Copyright 2005-2006 CCVQ