Le rêve précède toujours la réalité.

Ce qu’on dit de nous

Le CCVQ a bien fait jaser depuis sa fondation. Son action, fondée sur des principes solides et une approche constructive, intrigue. Sa longue vie témoigne de son équilibre.

C'est ainsi que périodiquement, des universitaires ont décidé d’étudier le Comité. Une recherche, publiée en 2006, a été effectuée par un groupe d'étudiants en sociologie de l’Université Laval. Exhaustive, comptant 75 pages, elle s'intitule:

La parole citoyenne en mutation : le Comité des citoyens du Vieux-Québec depuis 1975

En 2013, une étudiante au baccalauréat en science politique de l’Université Laval, Sarah Lachance, s’est posé la question suivante : Les organes participatifs citoyens peuvent-ils conjuguer contestation et institutionnalisation?

La réponse, dans son mémoire, ci-dessous.

Le cas du Comité des citoyens du Vieux-Québec

 

 
© Copyright 2005-2006 CCVQ