Le rêve précède toujours la réalité.

Le fil de l’info

Infos postérieures

2007-09-27 – Un choix clair en faveur d’un Conseil de quartier

C’est par un vote de 70 à 27 que les citoyens ont hier soir choisi de se doter d’un Conseil de quartier. Volonté exprimée sans équivoque. Les citoyens seront invités sous peu à se réunir à nouveau pour élire le conseil d’administration de ce futur Conseil de quartier qui devrait être fonctionnel dans quelques semaines.

Bien que le CCVQ aurait préféré poursuivre son action au sein d’un Comité consultatif amélioré, il se réjouit de la décision d’hier soir pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’une centaine de citoyens se sont exprimés démocratiquement et clairement sur un sujet d’importance pour le développement de leur quartier. Puis, parce que le Vieux-Québec jouira sous peu d’une structure formelle de dialogue avec la Ville, ce que le Comité consultatif n’était pas au sens de la Charte de la Ville de Québec de 2002. Sans existence légale il fallait soit le remplacer, soit le renouveler. C’est fait.

Le choix de l’Assemblée générale du CCVQ pour un Comité consultatif amélioré reposait sur un seul élément : la nature et l’importance des enjeux reliés au maintien et au développement du quartier historique du Vieux Québec seraient mieux servis par un mécanisme distinct et adapté à la riche diversité et aux nombreux intérêts présents sur le territoire Vieux-Québec, Colline parlementaire et Vieux Port.

Le mise en place d’un Conseil de quartier ne devrait pas cependant faire perdre de vue notre objectif de doter le Vieux-Québec d’une structure adaptée à sa nature exceptionnelle. Le CCVQ poursuivra donc cet objectif à l’intérieur du cadre démocratique du Conseil de quartier.

Souverain quant à ses moyens d’action, le Conseil de quartier devra, au cours de son développement initial, prendre la mesure des questions à traiter, des dialogues à établir en vue d’obtenir rapidement des résultats concrets et enfin, se doter des moyens appropriés pour les atteindre.

Le CCVQ est intimement convaincu des bienfaits du dialogue. Il pensait que ce dialogue se ferait mieux au sein d’un Comité consultatif amélioré que par un Conseil de quartier mais il est tout-à-fait confiant que le dialogue, maintenant que le Conseil de quartier remplace le Comité consultatif, pourra s’effectuer. Pour cela, il faudra que le conseil d’administration du Conseil de quartier le désire et le CCVQ s’emploiera certainement à susciter cette motivation.

Le CCVQ sera le meilleur coopérateur du Conseil de quartier.

2007-09-25 – L’Assemblée générale choisit le Comité consultatif

C’est à 90% que les membres du CCVQ, réunis en Assemblée générale jeudi dernier le 20, ont indiqué leur préférence pour un Comité consultatif au lieu d’un Conseil de quartier pour le Vieux-Québec.

Ils ont choisi le Comité consultatif parce que les discussions, animées et d’avis partagés, ont mis en évidence que la nature et l’importance des enjeux reliés au maintien et au développement du quartier historique du Vieux Québec seraient mieux servis par un mécanisme distinct et adapté à la riche diversité et aux nombreux intérêts présents sur le territoire Vieux-Québec, Colline parlementaire et Vieux Port.

La proposition de création d’un Conseil de quartier selon la formule actuellement en vigueur dans 23 des 37 quartiers de Québec reconstitué, composé de 9 personnes élues au suffrage direct par les résidants et commerçants du quartier, réparties également entre 4 hommes et 4 femmes dont un seul représentant les intérêts des commerçants, des institutions et des industries, ne nous semble pas la formule la plus appropriée ni pour représenter la diversité des intérêts en jeux ni le meilleur mécanisme pour assurer la concertation des différents groupes d’intérêt logés au sein du Vieux Québec intra et extra muros.

Il nous apparaît plus simple de demander de modifier la composition du Comité consultatif actuel (composition non normée ni règlementée et alors que les nominations se font par le Comité exécutif de la Ville sur recommandation des organismes ayant pignon sur rue dans le quartier) que de mettre en place un Conseil de quartier pour ensuite faire modifier le règlement actuel de fonctionnement afin de l’adapter à la seule réalité du quartier du Vieux Québec, sans que cela ne corresponde à un besoin dans d’autres quartiers.

En fin de réunion, une résolution exprimant la préférence pour un Comité consultatif amélioré a été adoptée à la quasi unanimité.

C’est la position que défendront les porte-parole du CCVQ demain, mercredi le 26 à 19h, en vue du vote qui clôturera la séance de consultation publique convoquée par la Ville à l’école St-Louis-de-Gonzague, rue Richelieu.

Les membres du CCVQ sont évidemment invités à venir voter en ce sens. Tous les résidants du Vieux-Québec sont habilités à voter, du seul fait de leur résidence dans le quartier.

2007-09-18 – Voilà le Plan d’action du Plan directeur de quartier

À sa séance du 27 août 2007, le Conseil d'arrondissement a adopté le Plan d’action du Plan directeur de quartier Vieux-Québec. Ce plan d'action est l’aboutissement de plusieurs mois d’un travail qui a mobilisé tant les fonctionnaires municipaux que plusieurs citoyens du quartier. Sans reprendre le libellé que lui avait proposé le Comité consultatif du Vieux-Québec – Cap-Blanc – Colline Parlementaire, les actions adoptées reflètent quand même la très grande majorité des préoccupations manifestées par les résidants, notamment par l’entremise du Comité des citoyens du Vieux-Québec. La suite...

2007-09-16 – CQ ou CC ? Lequel sert le mieux le Vieux-Québec ?

Le CCVQ s’est plusieurs fois questionné sur la pertinence de constituer un Conseil de quartier (CQ) dans le Vieux-Québec. Cela fait plus d’une dizaine d’années que la question se pose périodiquement et la réponse fut, à chaque fois, que le Comité consultatif Vieux-Québec Cap-Blanc Colline parlementaire (CC), institué il y a plus de vingt ans, donnait de bons résultats. Il ne valait pas la peine de brasser les cartes, la main était bonne. La suite...

2007-09-13 – Conseil de quartier ou Comité consultatif?

Une requête signée par 300 personnes a été déposée durant l’été à la Ville, visant la constitution d’un Conseil de quartier dans le Vieux-Québec où un Comité consultatif existe depuis plus de vingt ans. Or, les deux ne peuvent exister en même temps. C’est soit l’un, soit l’autre. Les citoyens sont donc appelés à trancher.

C’est mercredi soir le 26 septembre que la Ville tiendra une séance d’information publique sur la question. La question y sera débattue et un vote sera tenue en fin de séance. Comme d’habitude, ça se passe à 19h à l’école St-Louis-de-Gonzague, 980 rue Richelieu.

Entretemps, le CCVQ doit se faire une tête quant à la meilleure structure de consultation publique pour le Vieux-Québec. Sommes-nous mieux servis par un Comité consultatif ou par un Conseil de quartier? C’est l’unique sujet à l’ordre du jour d’une réunion spéciale de l’Assemblée générale du CCVQ qui se tiendra jeudi prochain, le 20 septembre à 19h30 au Centre d’interprétation de la Place Royale.

L’enjeu est important. Il s’agit de notre lien avec l’administration municipale. Notez que dès 19h, les portes seront ouvertes pour permettre à ceux qui doivent le faire de renouveler leur carte de membre.

2007-09-07 – Jacques Joli-Coeur – brouhaha initial

Madame Boucher disparue, Jacques Joli-Coeur, conseiller municipal du district Champlain de l’arrondissement de La Cité, maire suppléant, assume désormais les plus hautes fonctions comme le veut la Charte de la Ville de Québec. Des élections auront lieu, en principe à l’intérieur d’un délai de quatre mois et d’ici là, Jacques Joli-Cœur verra aux destinées de la Ville. Il ne sera pas candidat à l’élection. La suite...

2007-08-24 – Madame Boucher n’est plus

Madame Boucher nous a quitté, en milieu de mandat. Belle mort que la sienne, en pleine action, sans souffrance, sans dépérissement. Le CCVQ offre ses plus sincères sympathies à sa famille. Nous garderons le souvenir d’une femme de conviction, d’action, qui n’aura pas eu le temps d’imprimer sa marque sur la ville.

À la mairesse, le CCVQ doit d’avoir épousé sans réserve l’ensemble de ses objectifs et de lui avoir assigné un interlocuteur principal de haut rang au sein de l’administration municipale. Merci, madame Boucher !

Nous devons maintenant regarder devant et susciter, pour la prochaine élection, des candidatures de qualité. Québec a besoin de vision, Québec a besoin de leadership, de concertation, de collégialité. Québec doit vivre en capitale.

2007-07-12 – Les Fêtes de la Nouvelle-France et nous

La nouvelle équipe de production des Fêtes de la Nouvelle-France, dirigée par Simon Lachance, désire établir la meilleure collaboration avec les résidants du Vieux-Québec. Le fondement de cette collaboration : l’information, notamment quant au déroulement des préparatifs et du démontage des installations.

Prenez connaissance de la chronologie des opérations que les organisateurs ont préparée au bénéfice des résidants.

2007-07-05 – Respecter l’esprit du lieu

Dans le Vieux-Québec, sur les 90 jours s’échelonnant du 10 juin au 10 septembre, il y en a 83 où il se tient au moins une activité, un événement, un spectacle, un festival, etc.

Notre chroniqueur Benoît Bossé nous livre ses réflexions sur ce sujet. Ça vous laissera songeur... et résolu !

2007-07-04 – CCVQ/Ville – Le contact est établi

« C’est le temps des vacances… ». Un air bien connu et approprié, en ce début d’été, mais qui n’a pas empêché le Comité des citoyens du Vieux-Québec d’assurer le suivi d’un important dossier.

Suite à une rencontre avec le comité exécutif de la Ville de Québec, en avril dernier, afin d’établir un lien de concertation avec les gestionnaires municipaux pour l’adoption des mesures aptes à renforcer la fonction résidentielle dans l’arrondissement historique, Louis Germain et Roger Bertrand ont effectivement rencontré aujourd’hui le directeur de l’arrondissement La Cité, Louis Beaupré, accompagné de Françoise Roy, conseillère en urbanisme.

Ce premier contact a permis de confirmer notre intérêt réciproque à se concerter dans certains dossiers importants pour la qualité de vie des résidants et nous sommes convenus de nous rencontrer à nouveau le 12 septembre prochain afin d’identifier certains des dossiers, projets ou activités auxquels nous pourrions nous intéresser en priorité.

À suivre et bonnes vacances estivales. (RB)

Infos antérieures

 
© Copyright 2005-2006 CCVQ